La psychothérapie permet d'identifier et de comprendre son fonctionnement, afin de mener à des aménagements ou à des redécisions dans sa façon "d'être au monde" lorsque celle-ci devient cause de souffrance.

Cette façon "d'être au monde" résulte de bien des paramètres dont : l'histoire de la personne, celle de son environnement, les observations conscientes ou inconscientes qu'elle a faites de ses expériences relationnelles et des conséquences qu'elle en a tirées, la façon dont on a pu répondre, ou non, à ses besoins, les décisions de vie qu'elle a prises, pour trouver un équilibre acceptable en s'adaptant à ce qu'on attendait d'elle ou à ce qu'elle croit que l'on attend d'elle.

Le travail de psychothérapie vise donc à explorer ces paramètres et identifier : le fonctionnement de la personne, ses différentes parts conscientes et inconscientes, et la façon dont elles communiquent entre elles.

Ce travail de conscientisation effectué, il sera alors possible de s'appuyer sur les fonctionnements positifs et, face aux paramètres qui font souffrance, d'ouvrir, par d'autres expériences, par de l'information et de la réflexion, la possibilité d'autres réponses et d'autres choix, qui visent à

un état d'être harmonieux.

Consciente de toutes les parts de soi, les acceptant et les comprenant, la personne devenue autonome est capable de répondre de façon adéquate aux besoins de chacune d'entre elles, afin qu'elles fonctionnent de manière harmonieuse. Elle peut alors retrouver une unité équilibrée qui lui permette d'être dans une relation authentique et saine avec elle-même, avec les autres, et avec son environnement.